Centenaire de la Première Guerre mondiale

Découvrez le projet "Mémoires héritées, histoire partagée : France et États-Unis, regards croisés sur la Grande Guerre" réalisé par les élèves de l'école Mlf-Areva d’Aiken dans le cadre du Centenaire de la Première Guerre mondiale. Ce projet a été labellisé par la Mission Centenaire - découvrez l'ensemble du diaporama ici : http://www.mlfmonde.org/travaux-deleves-sur-une-memoire-commune/

Bravo aux élèves et aux professeurs !

"Mémoires héritées, histoire partagée : France et États-Unis, regards croisés sur la Grande Guerre"  

L’année 2017 marque le centenaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis dans la Première Guerre mondiale. A l’occasion de cet anniversaire et dans le cadre des commémorations initiées par la « Mission du Centenaire », l’école Mlf-Areva d’Aiken organise un projet intitulé « Mémoires héritées, histoire partagée : France et États-Unis, regards croisés sur la Grande Guerre », articulé autour de nombreuses activités destinées à amener les élèves à réfléchir sur l’héritage de la Grande Guerre en France mais également outre-Atlantique.

Le travail s’est articulé autour de trois axes : l’histoire de la Grande Guerre aux niveaux mondial et local ainsi que son traitement dans les cursus scolaires au collège (France et Etats-Unis), les commémorations dans les deux pays et enfin l’héritage du premier conflit mondial dans les sociétés actuelles.

Après avoir participé aux cérémonies du Veterans Day organisées à Kennedy Middle School (KMS) le 17 novembre 2017, les élèves de l’école Mlf-Areva, ainsi que les jeunes Américains du cours de français de KMS, ont réalisé un travail de recherche sur la symbolique des bleuets et celle des coquelicots. Ces fleurs colorées, qui continuaient à pousser sur les terres dévastées, symbolisent aujourd'hui la mémoire des anciens combattants et victimes de guerre et rappellent notre solidarité envers eux.

Les élèves ont été invités à fabriquer différentes fleurs en papier et tissu dans une ambiance chaleureuse propice à l’échange interculturel.

L’allocution du 7 novembre 2013 du président François Hollande, qui a lancé les commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale, a ensuite été étudiée afin de saisir les divers enjeux de ces « cycles commémoratifs d’une importance exceptionnelle ». Les élèves se sont interrogés sur les raisons qui nous amènent aujourd’hui à commémorer un événement qui s’est déroulé il y a un siècle et ont réfléchi en profondeur à la valeur des mots du président.

Le 9 décembre 2017, l’équipe enseignante a mis à profit l’exposition « South Carolina and the Great War » au South Carolina State Museum de Columbia pour découvrir au travers de documents et d’objets historiques la vie dans le Palmetto State à la veille du conflit, comprendre les raisons de l’entrée en guerre des Américains et connaitre la contribution de l’Etat aux forces militaires. Le documentaire Les Américains dans la Grande Guerre de S. Bégoin et T. Marlie a permis de renforcer les connaissances sur l’implication américaine.

A la suite de cette visite, les élèves ont découvert le « WWI Mémorial » de Columbia construit en 1935. Puis la classe s’est rendue au Mémorial d’Aiken où une pierre commémorative peinte par les élèves a été déposée en hommage aux 29 soldats tombés en France. Pour prolonger cette commémoration, comme certains instituteurs l’avaient demandé aux écoliers entre 1914 et 1918, les élèves ont réalisé des dessins sur le thème de l’arrivée des Sammies en France en 1917.

Une étude comparative des monuments aux morts américains et de ceux des communes dont sont originaires les élèves a ensuite été réalisée. Sur ces derniers, les collégiens ont relevé quelques noms de soldats puis recherché leur fiche sur le site www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr. Diverses informations ont été relevées: date, localisation et raison du décès. Les collégiens ont pu prendre conscience de l’ampleur du conflit à partir des longues listes de victimes.

En avril, les élèves français, accompagnés de leurs camarades américains francophiles, ont découvert la section consacrée à la Première Guerre mondiale au Aiken County Historical Museum.

Par ailleurs, afin de mieux appréhender la place de l’armée dans la société américaine actuelle, deux « Veterans » désormais enseignantes à l’école partenaire KMS, sont venues échanger avec la classe à propos de leurs expériences.

Enfin, lors de la dernière semaine, deux élèves ont présenté un exposé sur le jazz et son arrivée en France durant la Grande Guerre. Cette intervention a été suivie de la projection du film All Quiet on the Western Fro5nt (À l'Ouest, rien de nouveau) réalisé par Lewis Milestone, adaptation du roman d’Erich Maria Remarque. Ce film avait été choisi pour commémorer le Veterans Day à Augusta en Géorgie.

Le projet s’est conclu par la réalisation de huit panneaux ayant pour objet la mise en perspective des différentes activités menées durant l’année scolaire. Ils ont été présentés au cours de la fête de fin d’année en présence des familles et seront diffusés dans le réseau des écoles Mlf-America ainsi qu’à l’ambassade de France à Washington durant les commémorations du 11 novembre 2018.

http://www.mlfmonde.org/travaux-deleves-sur-une-memoire-commune/

MORE IN K-12 EDUCATION